Get Adobe Flash player

Le centre de loisirs

En 2010, 2011 et 2012, deux jeunes animateurs bretons ont participé à l'encadrement d'un centre de loisirs à Seica Mare aux côtés d'animateurs roumains.

Des expériences fabuleuses ont été vécues malgré la barrière de la langue.

Du 12 au 23 juillet 2010

Yvaine Dutertre d'Acigné et Simon Bervet de Rennes ont participé à l'animation du premier centre de loisirs à Seica Mare en Roumanie (ville jumelée avec Acigné depuis 1993) avec trois animatrices roumaines du 12 au 23 juillet 2010. Une soixantaine d'enfants a pu en bénéficier.

Yvaine raconte:

"Nous avons été très bien accueillis. Le fait que nous ne parlions pas roumain ni l'un, ni l'autre, ne nous a pas empêché de communiquer avec les jeunes. L'anglais nous a été très utile pour échanger et mettre en commun nos animations. J'ai été très heureuse de participer à cette expérience".

L'association Seica Mare-Acigné a pris en charge l'achat de jeux, le voyage et les gratifications des 2 animateurs et l'association roumaine leur hébergement  avec le soutien de la municipalité de Seica Mare.

Nos amis roumains ont la ferme intention de renouveler cette activité.

Du 4 au 19 juillet 2011

Pour la seconde année consécutive, un centre de loisirs s'est déroulé en juillet à Seica Mare avec la participation de 2 jeunes, Delphine Bourdelle et Sophie Habasque, et l'intervention de Fabien Moretti, marionnettiste de la région, aux côtés de 2 animatrices roumaines.

 

Voici quelques impressions de Sophie et Delphine:

La Roumanie: un pays très accueillant, il y règne une chaleur amicale que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

A Seica Mare tout le monde se connaît, tout le monde vous sourit et une fois accueilli chez l'habitant, vous ne pouvez refuser un petit verre de "visinata", la traditionnelle liqueur de griottes faite maison en signe de bienvenue. Vous découvrirez rapidement que la culture roumaine est un mélange de saveurs qui vous veut du bien.

Apprendre le roumain en 3 semaines reste un pari difficile à tenir … l'usage du dictionnaire devient vite capital, de même que les quelques cours de langues étrangères accumulés au cours des études. Nous pouvons vite devenir polyglotte: un peu d'anglais, de roumain et beaucoup de mimes avec les enfants du centre de loisirs, un peu d'anglais, de roumain et de français avec les animatrices, du roumain, de l'espagnol, de l'italien ou de l'allemand avec l'épicière…. Avec tout cela, on arrive plus ou moins bien à communiquer.

 Fabien Moretti, alors que nous refaisions le monde, nous a dit:

"Tous ensemble dans l'art de la rencontre, c'est ce qui fera tourner le monde; l'art de la rencontre, c'est s'adapter aux gens et apprendre à découvrir".

Les enfants de Seica Mare ont cela dans chacun de leurs sourires.

Du 5 au 18 août 2012

Eugénie Antonios et Nolwenn Genuit de la région de Rennes ont participé, du 5 au 18 août, à l'animation du 3èmecentre de loisirs à Seica Mare aux côtés d'animateurs roumains et nous font partager leurs réflexions: 

Quelle expérience fabuleuse, malgré la barrière de la langue!

Peu connue des touristes, la Roumanie est un pays très accueillant aux paysages charmants.

Nous avons eu la chance d'être reçues par une famille roumaine nous proposant avec plaisir de nombreux plats traditionnels.

Dans le centre de loisirs, la curiosité des enfants nous a aidées dans la communication.

Nous avons pu apprécier la bonne humeur, la joie de vivre des enfants ainsi que la disponibilité des animateurs roumains.

L'opportunité de notre participation à cet échange nous a permis de découvrir une nouvelle vision du centre de loisirs.

Ce séjour restera pour nous une expérience enrichissante aussi bien culturellement que socialement, nous repartons avec pleins de souvenirs merveilleux.