Get Adobe Flash player

Prochainement :

  • /index.php/fr/component/allevents/display/event/default/72-le-film-toni-erdmann-projete-a-acigne?Itemid=468"Toni Erdmann" projeté à Acigné (13-12-2018)

Soirée cabaret

L'Allemanie, c'est un beau pays...

Les deux comités de jumelage ont participé au grand prix Eurobbbision organisé le samedi 6 avril par Initial BBB. Ils ont défendu avec imagination les couleurs de l'Allemanie, un nouveau pays où tout est harmonie, mais un problème technique ne leur a pas permis de défendre leurs chances à fond. Un bon moment de rigolade quand même...

 

L'Europe n'en a pas cru ses yeux. Sous la houlette d'Angela Merkel aux cheveux blonds soyeux (allo, Françoise!) et de François Hollande, alias Jean-Luc, à la coiffure ratapla et la cravatte de travers, l'Allemanie, contraction de l'Allemagne et de la Roumanie, a fait une apparition remarquée sur la scène du grand prix Eurobbbision.

Après des répétitions pas vraiment rassurantes, le groupe s'est produit officiellement sur les coups de 23 h, peu de temps avant la prestation des bonzes du Lichtenstein. Et ça marchait plutôt bien.

Après avoir fendu le drapeau allemanien, épinglé sur la porte du Bonheur, monument national déraciné dans le jardin des Beucher-Dubois, les couples de célébrités se sont échangé quelques propos amicaux :

Nadia Comaneci, façon Monique, relookée par Karl Lagerfeld, version Nadine aux cheveux très, très blancs, n'est pas tombée de sa poutre posée sur le sol et a une nouvelle fois impressionné tous les observateurs. Dix sur dix, c'était parfait.

Ilie Nastase, déboussolé sans sa perruque égarée, dévoilait une chevelure clairsemée (eh oui GG) sous les yeux de Steffi Graf, malgré tout enchantée de faire partie de la liste des conquêtes du charmeur roumain. Nicole aurait pu l'expédier hors du cours d'un revers fulgurant mais elle lui renouvelait sa passion. C'était émouvant.

Nina Hagen, à la coiffure ravagée par les excès en tout genre, tentait de charmer les mollets toujours fermes de Franz Beckenbauer. On ne connait pas la fin de l'histoire mais Cathy et Béa ont promis de nous la raconter plus tard. C'était déjanté.

Bref, tout allait bien et la troupe prenait un réel plaisir à sortir parfois de son texte quand le couac survenait. Au moment d'entonner l'hymne du nouvel Etat (lire les paroles ci-dessous), la sono tombait en rade et le choeur allemanien restait sans voix. Les appels à l'ingénuosité (?) de l'ingénieur du son restaient vains. La clé USB sur laquelle notre chef d'orchestre avait enregistré la nouvelle version du tube d'Ozone avait disparou. Tout ceci n'était pas clair et nous laissait un peu perplexe et pourquoi ne pas le dire, vexé, de devoir entonner a capella l'hymne de notre pays.

A l'arrivée, nous descendions, navrés, de la scène. L'intervention spontanée de l'ambassadeur d'Allemanie à Acigné n'y changeait rien. Nous descendions aussi d'un podium que méritait l'originalité de notre prestation.

Allez, on nous a promis de nous remettre le son l'année prochaine. Nous avons passé de bons moments ensemble et c'est quand même l'essentiel. L'esprit inventif des jumelages a été respecté...

 

PS. Finalement, les dirigeants de l'Allemanie ont porté réclamation auprès des organisateurs.

 

 

 

L'hymne allemanien

 

Allemaniennes

Allemaniens

A ta santé et à la mienne

Allemaniennes

Allemaniens,

Pas de frontières qui nous enchaînent

 

Allemaniennes,

Allemaniens

Ni Allemande et ni Roumaine

Allemaniennes,

Allemaniens,

Vive la nouvelle eurobbbéenne

 

 

Refrain

L'Allemanie, c'est un beau pays

C'est un beau pays qui nous réunit

L'Allemanie, c'est un beau pays

C'est un beau pays qui nous embellit